Margaret Jane WYNNE

Après cette courte pause due à la crise sociopolitique du pays,nous revoilà avec la rubrique “FEMME EXTRAORDINAIRE À DÉCOUVRIR” pour continuer l’aventure.

Margaret Jane WYNNE est une passionnée de la nature,elle œuvre pour la protection et la sauvegarde de l’environnement.
 
Margaret Jane Wynne est née à Carrefour en 1946 de mère Haïtienne, Nativita Débrosse, et de père Américain, Victor Wynne.Elle est la benjamine d’une famille de six filles.
Elle a fait ses études primaires à l’Union School en Haïti, ses études secondaires à l’académie Sainte-Anne où elle a obtenue son diplôme en 1965, ses études Universitaires à Anna Maria Collège en Introduction à la Biologie des Plantes et la Sociologie et diplômée en 1969. Après sa graduation, son père l’a invitée à se ressourcer à Kenscoff où elle a passé son enfance, depuis lors elle s’y complait et y vit jusqu’à présent.
 
Dès son jeune âge ,Jane Wynne a appris à connaitre, respecter et jouir de la nature. À l’âge de huit ans elle a quitté Carrefour avec sa famille pour aller s’installer à la rue pavée ou elle a appris à vivre avec la communauté car les rues et la galerie étaient leur salon et leur cour prolongée ou tout le monde se rencontre toute la journée.
 
A l’âge de dix ans, étant la plus petite, Jane passait beaucoup plus de temps auprès de son père qui lui parlait de la vie dans le sol. Depuis petite, elle a grandi avec de multiples odeurs naturelles de la terre, l’arôme de fraises fraiches, le parfum des racines de Vétiver qu’elle mettait en sachet dans le tiroir, l’odeur de la terre mouillée par la pluie, l’odeur des ilang-ilang, et de jasmin qui embaumait l’entrée de sa maison. L’odeur qui l’empreignît le plus était celle de la terre humide pendant ou après la pluie. Sa connexion avec le sol fut renforcée quand son père lui répéta un jour la phrase de Albert Howard « Le sol est le capital d’un pays, si on le laisse partir ce pays est foutu ».
 
Tout au long de sa vie, elle reconnait la planète Terre comme étant une planète vivante, leçon apprise de Rudolph Steiner, « si nous maltraitons la terre vibrée par le soleil, nous aurons du malheur, si nous la protégeons elle nous couvrira de bonheur (Nourriture saine, aire fraiche, eau pure) ». Comme outil d’enseignement de la biosphère, un terrarium (bouteille en vitre transparente ferme dans laquelle vivent des plantes) qui a survécu 23 ans mais qui serait encore là si elle n’avait pas été détruite accidentellement.

C’est en 1987 quand elle a rejoint la marche verte de la Fédération des Amis de la Nature (FAN) qu’elle s’est engagée publiquement dans la défense de la nature. La FAN a marché à Port-au-Prince pour demander de planter des arbres plutôt que de les déraciner.

Jane n’a jamais raté une occasion d’enrichir ses connaissances dans l’environnement. Elle a assisté à plusieurs formations dont les plus enrichissantes ;Rio Limpio-Republique Dominicaine sur la culture bio en 1994, au cours de la même année, elle a assisté à une formation sur la bio-géotechnologie à Oregon et la plus récente qui date de 2018 sur « Forest Landscape Restauration » à Oregon.

En 1975 Jane a épousé Martial Day Junior, pharmacien avec qui elle a eu deux filles Sarah Jane et Melissa qui leur ont apporté beaucoup de bonheur et ont prolongé la famille avec 5 petits enfants.
 
Jusqu’à date elle continue d’œuvrer avec sa famille pour le maintien et la protection de l’Environnement ainsi que la promotion de la vie sur Terre dont nous sommes les gardiens. Au passage vers l’au-delà du patriarche Wynne, la famille décide de dédier la propriété familiale à la protection de l’Environnement. Depuis, les amis, les collaborateurs, les jeunes et moins jeunes en quête de connexion avec la nature trouve cette oasis dans les hauteurs de Kenscoff nommée : « Reserve Ecologique Wynne Farm » créée en 1956 par son père dont elle est la responsable .
 
Jane Wynne a été honorée par plusieurs organisations dont : La Fédération des Amis de la Nature (FAN), La Fondation Lorquet, Le Ministère de l’Environnement, la Mairie de Kenscoff et récemment en janvier 2021, elle a été honorée par Sco tours Haïti parmis les 50 Femmes Haïtiennes Modèles et Inspirantes.
Elle est l’une des deux invitées d’honneur à la troisième édition du concours Miss Photo.Génie Haïti organisé chaque année par l’Association Enfance et Jouvence.

Celle-ci est la rubrique hebdomadaire “FEMME EXTRAORDINAIRE À DÉCOUVRIR” publiée tous les jeudis sur la page Facebook de l’Association Enfance et Jouvence pour la découverte ou la redécouverte d’une personnalité féminine Haïtienne qui,au quotidien,œuvre dans différents domaines pour faire bouger le monde.

Entrepreneures, artistes, Coachs de motivation, Femmes politiques…nombreuses sont elles à contribuer activement à l’évolution de la femme dans la société.

Rendre le mérite à toutes les Femmes Haïtiennes à travers cette rubrique pour leur positivité, leur courage telle est notre devise!

Mardochée BIJOUX
Présidente Fondatrice
Association Enfance et Jouvence

Contactez-nous:
associationejht23@gmail.com
(509) 3809-2901/3680-7213
https://www.facebook.com/associationenfanceetjouvence/

Leave a Reply

Your email address will not be published.